“Sénégal Offshore Sud Profond“: La mise au point de Petrosen après l’annonce par “Petronor E&P Limited“ de l’échec d’une tentative de règlement du différend avec le Sénégal

“Sénégal Offshore Sud Profond“: La mise au point de Petrosen après l’annonce par “Petronor E&P Limited“ de l’échec d’une tentative de règlement du différend avec le Sénégal

Dans un communiqué publié, lundi 5 avril 2021, la Société “Petrenor“, société indépendante d’exploration et de production de pétrole et gaz a indiqué n’avoir pas réussi à « trouver une solution satisfaisante avec le Sénégal pendant la période de suspension » concernant les blocs “Rufisque Offshore Profond“ et “Rufisque Offshore Sud Profond“.

Petronor a, en conséquence, annoncé qu’elle va recommencer la procédure d’arbitrage formelle. Une position qu’elle justifie par l’absence de solutions mutuellement bénéfiques en dépit de ses multiples efforts. « Tout au long de la période de suspension prolongée,la société a déployé des efforts considérables pour parvenir à une solution mutuellement bénéfique et a tenu de nombreuses réunions progressives avec les autorités compétentes afin de trouver une solution », indique le communiqué.

Pour le président de Petronor, le recours envisagé à l’arbitre aurait pu être évité si les discussions avaient permis la conclusion d’un accord avec les autorités sénégalaises. « Nous avions espéré une issue différente, compte tenu de nos efforts proactifs et flexibles et de l’avancement des discussions au cours des derniers mois, qui auraient permis à PetroNor d’obtenir un jugement indépendant », a déclaré Eyas Alhomouz, Président de PetroNor.

Pour Pétronor, l’échec des négociations est imputable aux restrictions imposées notamment par la pandémie du Covid-19 mais également par les changements intervenus dans le gouvernement sénégalais. « Les négociations ont, sans aucun doute, été entravées par un certain nombre de facteurs, notamment l’impossibilité de se rendre à Dakar en raison de la pandémie et les changements de ministres tout au long des négociations », poursuit-il.

Cependant, Petronor ne ferme pas totalement la porte. « Nous restons également ouverts à un réengagement si le gouvernement peut proposer une solution qui soit mutuellement bénéfique pour notre société et le peuple sénégalais. Nous avons eu un dialogue approfondi avec le bureau du président et le ministère, qui nous ont apporté leur soutien. Cependant, comme la partie sénégalaise n’a pas été en mesure de faire avancer le dialogue, le processus consiste maintenant à retourner à l’arbitrage ».
Réaction de PetroSen

Quelque heures après, cette sortie de Pétronor, la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) a rappelé dans un communiqué « que le bloc Sénégal Offshore Sud Profond (SOSP) est inclus dans les douze (12) blocs proposés à l’appel d’offres international (licensing round) lancé en novembre 2019 par l’Etat du Sénégal. »

La superficie du bloc “Sénégal Offshore Sud Profond (SOSP)“ est de « 7653 km2. » Le bloc « se situe au sud des permis de Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Offshore Profond (RSSD) où d’importantes découvertes ont été réalisées au cours des dernières années (Sangomar (Ex SNE), FAN, SNE-North, etc.) »

La Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) invite « les compagnies intéressées par l’un des douze (12) blocs » « à faire parvenir leurs offres avant le 30 mai 2021 ».

Makhtar C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *